10 activités pour apprendre l’anglais en bougeant !

Les élèves kinesthésiques adorent bouger, certains élèves ont juste besoin de toucher les choses et de se déplacer. Et c’est OK – ça n’a pas besoin d’être vu comme un trait négatif.

Comme je l’ai expliqué dans mon article 5 astuces pour apprendre l’anglais aux enfants, il existe de nombreuses «voies vers le cerveau». Trois des termes génériques les plus populaires sont visuel (voir), auditif (entendre) et kinesthésique (bouger). Aujourd’hui, je veux me concentrer sur kinesthésique (bouger)… c’est de loin ma méthode d’enseignement et d’apprentissage préférée pour mes cours d’anglais et par dessus tout c’est amusant !

Mais d’abord, qu’est-ce qu’un élèves kinesthésique?

– Quelqu’un qui apprend le mieux en faisant.

– Quelqu’un qui aime quoi que ce soit par la pratique.

– Quelqu’un qui s’ennuiera facilement avec de longues explications

La plupart des enfants ont des styles d’apprentissage mixtes. Par exemple, un élève auditif visuel aime utiliser des mots et des images, ou un élève kinesthésique visuel utilise des images et des mouvements. Plus nous stimulons de sens, plus l’apprentissage se produit. Donc, même si votre enfant est un élève visuel ou auditif, il est toujours très important d’enseigner aussi de manière kinesthésique. Les activités kinesthésiques aident à intégrer l’apprentissage dans la mémoire à long terme d’une personne. Il n’est pas nécessaire que ce soit quelque chose de compliqué ou de difficile à organiser. Voici quelques idées simples:

1) S’il te plait

Idéal pour apprendre les parties du corps ou les actions physiques. Donnez aux enfants des instructions (en anglais) telles que <Please touch your nose> <please hop on one leg> <please point to the door> ‘Chaque fois que vous dites <please> ,les enfants doivent suivre vos instructions, lorsque vous dites pas <please>, les enfants ne doivent pas suivre vos instructions. S’ils le font, ils sont «sortis». Le gagnant est le dernier enfant du jeu.

2) Passe le ballon

Ceci est un excellent exercice pour rompre la glace et très simple … il suffit de passer le ballon et d’inculquer du vocabulaire ou une phrase chaque fois que le ballon est passé <My name is Kate. What’s your name?> Par exemple, lorsque le destinataire reçoit le ballon, il doit répondre aux questions et demander à nouveau <My name’s Lucien. What’s your name?> etc. Pour rendre les choses vraiment intéressantes, vous pouvez introduire une deuxième balle. Pour un grand nombre d’enfants, jouez en groupe afin que plus d’enfants puissent participer en même temps.

Une variante de cette activité est que vous pouvez épeler des mots en passant le ballon. De même, cela peut être fait à la maison en sautant sur un trampoline.

Vous pouvez également utiliser un marqueur pour écrire des lettres ou des mots sur un grand ballon de plage. Demandez à votre enfant de lancer la balle en l’air, de l’attraper et de dire les lettres ou les mots les plus proches de ses pouces.

3) La Course

Il existe de nombreuses variantes de ce jeu. Dans chaque variante, le groupe d’enfants est divisé en équipes, chaque équipe étant assise dans une rangée. Attribuez un mot, un bout de phrase ou une phrase entière au premier enfant de chaque rangée qui répète ensuite le mot à la personne suivante de la rangée. Les enfants continuent ainsi jusqu’à ce que l’information parvienne à la dernière personne de la rangée. À ce stade, le dernier enfant se lève et récite le mot ou la phrase, se précipite pour récupérer un objet ou une carte flash, ou se précipite vers le tableau pour écrire la phrase ou le mot. La première équipe qui termine est la gagnante.

4) Pierre papier ciseaux

Il s’agit d’une courte activité amusante que les enfants peuvent faire s’il n’y a pas d’espace pour se déplacer, si le temps est limité. Dans les paires, les enfant s disent «pierre, papier, ciseaux». Ils montrent ensuite l’un des trois gestes:

– Un poing pour représenter une pierre (plus fort que les ciseaux, mais plus faible que le papier car le papier peut recouvrir une pierre.)

– Une main déployée pour représenter le papier (plus solide que la pierre mais plus faible que les ciseaux car les ciseaux peuvent couper le papier.)

– Une main avec l’index et le troisième doigt comme une paire de ciseaux (plus fort que le papier, mais plus faible que la pierre car la pierre peut casser les ciseaux.)

Pour la pratique linguistique, demandez aux enfants de modifier l’échange verbal pour pratiquer la langue de la leçon, par exemple, <Let’s, Let’s, 1, 2, 3>. Le gagnant dit une commande (par exemple <Let’s stand up>) et les deux enfants font l’action. Sinon, placez une pile de cartes de vocabulaire face cachée devant les enfants. Le gagnant ramasse une carte et pose une question <What’s this?> Le partenaire répond, puis ils recommencent.

5) Chaises musicales

Placez les chaises dos à dos en deux rangées ou au hasard dans une pièce. Ayez une chaise de moins que le nombre d’enfants. Jouez de la musique. Pendant que la musique joue, les enfants se déplacent dans la salle pour se saluer et pratiquer le dialogue. Quand la musique s’arrête, les enfants s’assoient. L’enfant sans chaise pour s’asseoir est sorti et doit répondre à une question <What’s this? It’s a pencil.>. Le gagnant est la dernière personne restante dans le jeu. Une variation à ce sujet est la «touche musicale» selon laquelle, lorsque la musique s’arrête, le groupe doit écouter, puis courir vers la carte flash de vocabulaire que vous avez cité. Le dernier là-bas ou ceux qui font une erreur sont sortis.

6) Cacher et trouver.

Ce jeu est bien pour petits groupes. Décidez d’un ensemble d’expressions de vocabulaire ou de grammaire et explorez-les avec les enfants. Les enfants ferment les yeux ou quittent la salle si possible. Vous, en attendant, cachez le vocabulaire ou les objets. Les enfants se précipitent pour trouver les objets et vous les apporter le plus rapidement possible en veillant à vous dire ce que c’est lorsqu’ils le livrent. La personne qui trouve le plus est le gagnant.

7) Taper

Répartissez les enfants en petits groupes. Donnez à chaque groupe un ensemble de cartes de mots ou d’images placées face visible sur la table à leur portée. L’appelant (que ce soit vous ou un élève assistant) doit avoir un jeu de cartes en double empilé dans un ordre aléatoire. L’appelant appelle le mot ou la phrase illustrée sur la carte du dessus. Le premier élève de chaque groupe à taper la bonne carte et à produire le mot ou la phrase montrée sur le carte prend. L’ enfant du groupe qui a le plus de cartes à la fin d’un tour est le gagnant.

8) Trouvez votre partenaire

Utilisez des cartes de mots en plusieurs paquets pour que tous les enfants aient des cartes et que chaque carte ait au moins un double. Distribuez les cartes et demandez aux enfants de ne pas se montrer leurs cartes. Demandez aux enfants de se promener et de chercher l’enfant qui détient la même carte. Pour trouver leur partenaire, ils doivent poser les questions appropriées. Par exemple, un enfant tenant une carte qui montre une règle peut demander <Do you want a ruler?> Et le partenaire peut répondre <Yes, I do> Les enfants peuvent également répéter simplement les éléments de leur carte jusqu’à ce qu’ils trouvent une correspondance.

9) Marelle

Écrivez des lettres ou des mots dans chaque carré d’une grille de marelle. Suivez les règles standard de la marelle, en utilisant des poufs, des pierres ou des bouchons de bouteille en tant que marqueurs. Lorsque l’enfant s’arrête pour prendre son marqueur, il lit la lettre ou le mot dans le carré.

10) Combat de boule de neige

Faites une bataille de «boules de neige» en utilisant des balles de ping-pong, des balles Nerf ou du papier froissé. Écrivez des lettres ou des mots sur des fiches et collez-les au mur. Lorsque vous appelez des lettres ou des mots, vos enfants doivent les trouver et leur lancer des boules de neige.

Pauses mouvements : 

Les enfants ont du mal à rester assis pendant plus de 5 à 10 minutes et donc pendant mes cours, que ce soit en personne ou en ligne, je m’efforce de faire lever et bouger les enfants au moins toutes les dix minutes. Si l’apprentissage de ce jour est plus auditif ou visuel je m’assure d’inclure une pause mouvement:

Exemple de pause de mouvement:

 

Demandez aux enfants de vous suivre :

  • « Debout » (Prenez la position T et tout le monde aussi)
  • « Mains en l’air / mains en bas» (faire 4 ou 5 fois)
  • « Saute » (4 ou 5 fois)
  • « Cour! / Stop! » (4 ou 5 fois)
  • « Tourne toi! / Stop!» (4 ou 5 fois)
  •  enfin « Assiez-toi ».

 

Vous pouvez y ajouter comme bon vous semble et au fur et à mesure que vous apprenez à connaître les enfants, en incluant ou en omettant les actions que vous savez qu’ils apprécieront.

 

N’oubliez pas…

Il y a bien sûr beaucoup d’autres idées de jeux et d’activités, trop nombreuses pour être mentionnées dans un seul article…

 

Les chansons avec des actions par exemple sont incroyables pour les élèves kinesthésiques. … J’en parlerai plus en détail la prochaine fois sous le titre d’apprentissage auditif. Le chant et la danse plaisent à la plupart des enfants et à une variété de styles d’apprentissage mixtes.

 

Trouvez des moyens d’utiliser des ressources artisanales comme la pâte à modeler, les fils brosses, la peinture, la boue, le sable ou toute autre ressource qui stimulera les sens de l’enfant. Les jeunes enfants adorent créer des images de mots ou de phrases que je leur ai donnés en anglais.

 

Et enfin… allez à l’extérieur pour apprendre quand cela est possible, cela donne aux enfants l’espace pour courir, marcher, sauter, balancer et lancer ainsi que de rendre l’apprentissage amusant et excitant.